Raid Saucona

RAID SAUCONA AVENTURE 2015

Rendez-vous incontournable du dernier week end de septembre le Raid Saucona, organisé et animé de main de maitre par les Gônes Raideurs, a tous les atouts pour devenir manche nationale…

Dans l’idée d’offrir de nouveaux itinéraires aux coureurs, le format a évolué cette année. 2 jours pour une traversée du Nord au Sud (avec quelques sillons d’Ouest en Est) de St Just d’Avray à Neuville en équipe de 3. Le premier jour la  majorité des épreuves s’effectue en 2+1 et le dimanche les 3 coureurs sont en course.

Adrien & Albane s’associent à la force (de la nature) tranquille Sylvain. 3 raideurs et 3 vélos de bonne heure et de bonne humeur quittent Lyon pour le Beaujolais vert. 25 équipes ont répondu présentes sur ce format ; alors que 5 autres épreuves se dérouleront sur le week end au départ de Neuville : il y en a pour tous les types de gambettes. 

Annonce des sections parue en août :

20150926 075532
Saucona j1
Saucona j2

Sur le parking, les discussions vont bon train, les stratégies d’organisation se peaufinent et les raideurs sont ravis de 

se retrouver après cet intermède estival. Départ en masse à 11h pour une CO par répartition. Course au score 

d’1h30. Après la prise de cartes les balises se répartissent. Sans surprise, le dénivelé est déjà au rendez-vous. Les 

coureurs sont en ordre dispersé, avec des degrés de confiance variés… Au point de ralliement, l’inquiétude est 

présente puisque l’orientation n’est pas la fort de tout raideur, certains ayant d’habitude un rôle de suiveur-

tracteur ! 

 

St just adrien albane

Sans surprise on constate de premiers écarts. Sylvain & Adrien partent en 8ème position sur l’épreuve de VTT’O et 

accusent 10min de retard sur la tête. Transition Kangoo vers Létra où l’on profite de cette pause ensoleillée pour 

parler raids avec Jérôme d’ISSY Aventure ou vacances avec Valérie. Les excellents orienteurs de Rilleux, emmenés 

par les frères Dechavanne sont les premiers à rejoindre la zone de transition. 10 min plus tard surgissent mes comparses (déjà ?!!).

2015 saucona letra trace

Sylvain prend la suite pour une CO de 10km / 465m D+. je me concentre sur ses chaussures pendant qu’il trace dré au milieu des vignes. Les premières balises s'enchainent bien, on va chercher 3 et 4 à flanc mais la végétation n’est pas si accueillante que cartographiée. Depuis la balise 5, nous faisons le choix de 

redescendre sur la piste pour valoriser une progression rapide, se pénalisant sur le d+ (on mettra 16 min 43 sec 

entre les 2 postes si certains ont des temps comparatifs en restant au dessus, ça nous intéresse). Sur 6 et 7 nous 

manquons de précision mais nous ne perdons pas trop de temps en étant complémentaires sur l’arrivée sur les 

postes. Une longue remontée nous conduit vers la balise 8 puis l’on rejoint Ste Paule. Toujours seconds et accusant 

un retard de 15minutes,  je m’engage derrière Adrien pour 29km de VTT’O plutôt roulant (450m D+ annoncés). On 

couvre la moitié du D+ durant les 2 premiers km, l’enchainement est un peu dur à avaler mais je m’accroche en 

pilotage automatique. Adrien maintient un rythme continu, anticipant l’itinéraire. A l’arrivée, Sylvain nous annonce 

que l’écart n’a pas évolué. Les garçons partent pour une CO urbaine en vue aérienne, j’estime à 10 minutes notre 

avance sur les 3ème. 

Transition logistique sous la bénédiction de St Christophe, St patron des voyageurs, qui m’a accompagnée sur toutes 

les priorités à droite grillées.  Une fois le bivouac déposé et la voiture abandonnée à Neuville, les Gônes Raideurs 

nous conduisent  au Yacht Club. Pas de petits fours mais une attente, les yeux rivés sur l’horizon, de nos collègues 

qui rament sur la Saône depuis 8 km. Les gars de Rilleux, solides premiers arrivent à 18h17. 20min plus tard Sylvain 

& Adrien trempés et désynchronisés en terminent. Une dernière CO nous ramène au bivouac, à Chasselay. Par 

bonheur nous l’effectuerons de jour. Les organismes manquent de fraîcheur mais la gaieté nous accompagne sur 

cette portion, à ce stade peu de chose nous amuse… on enregistre le 4ème temps de cette section 3’30 derrière 

les Raidlight YAH ! d’Adrien Lhermet. 

Après la soupe servie par des bénévoles souriants, une CO azimut permet de récolter quelques précieuses minutes 

de bonus :26’ pour un parcours de 2km sans renverses des verres d’eau. Sylvain l’acrobate agile se charge de les 

porter, Adrien à la main sur la boussole et je me contente de courir dans la direction indiquée par sa frontale. 

Repas partagé avec les DSN 74 de Gilles et Valérie, ambiance conviviale où l’on parle du programme du lendemain 

avant d’aller rejoindre Morphée.

Sous les ordres du clairon , les raiduers ouvrent les yeux à 5h30. La nuit n’a pas été trop fraiche, la rosée nous 

attend au fond des chaussures cependant. Départ à partir de 7h en ordre inverse du classement, toutes les 30'’ pour 

6 km de VTT, 320m D+.  Les garçons m’asphyxient et j’accepte la laisse que m’impose Sylvain ! La pente est sevère 

par endroit mais suffisamment large pour permettre 2 trains. Hélas, mon pneu me lâche. Réparation rondement 

menée et on repart en dernière position. 

La suite s’annonce tactique : la CO qui arrive offre 15 min de pénalités par balises, alors que 1h+1h30 sont 

accesibles en bonus sur le VTT en étant crontraints de terminer à 13h30 à Neuville sans rien laisser de la dernière 

CO de 8km avec 5h de pénalités potentielles.

On se lance sur la CO, pardon pour l’individu envoyé dans le buisson entre la 1 et la 2, j’étais convaincue que ça 

passait à 2…pardon. Convaincus qu’il ne faut pas yrester 1h30, on élimine déjà celle qui est la plus éloignée. En 

cours de progression on en abandonnera une supplémentaire. On prend le temps de prendre des photos des 3 balises enlevées. 

20150927 080945
20150927 085437

Sans vouloir polémiquer, je m’interroge comment ces balises ont-elles disparues ? Est-ce un coup de la NASA voulant marquer les esprits avant l’annonce d’eau sur Mars ? la disparition des postes a-t-il un quelconque lien avec l’individu se trouvant à moins de 10m du dit buisson et arborant un joli 

fusil (et sourire) ? je penche pour des urbains qui ont cru à de supers champignons….

Bref, on repart juste derrière la tête : les serials orienteurs de Rilleux, eux n’ont laissé qu’une balise. Sous pression par rapport aux barrières 

horaires, on s’engage sur la 1ère option VTT. C’est une descente puis remontée complète du mont Thoux, donc 

casse pattes (jeu de mot tout pourri). La balise optionelle est bipée à 10h21, un sentiment d’être Jack Bauer car on a 

validé ce détour à 9min près. Sylvain se donne pour nous relancer dans la pente. On atteint le sommet et on 

bascule vers la CO mémo. Les freins brûlent sur ce joli single en direction de Couzon. 

Hop CO urbaine vite avlaée, sans transition car on décide de courir avec les cales. Puis sachant qu’on part pour la 

dernière portion VTT , qu’on ne peut estimer l’avance que les autres équipes ont pris depuis le départ, on donne 

vraiment tout. La fin du parcours est très roulant pour revenir dans le centre de Neuville, on relance dès que 

possible et on récoltera le 1er temps de cette section, 2’ devant les Raidlight. 

Pour finir CO, 8km il nous reste 1h35 pour être dans les temps. Sylvain et Adrien à la baguette, je dois juste 

m’effacer et ne pas être un poids dans leur progression. Le thème de cet épisode est « zéro chemin », du moins 

c’est l'interprétation qu’en font mes orienteurs… Allez, en grande foulée on rejoint l’arrivée, dans le temps imparti. 

Quel plaisir d’échanger avec les copains, de comparer nos stratégies. Rangement et dégustation de Single Track 

avant la publication des résultats.

Un beau bilan : on rapporte la 1ère palce mixte en conservant notre place sur le podium scratch (3ème) à seulement 45 

petites secondes des suivants (un verre de Coca de trop, un lacet pas suffisamment rapide, …). 

On quitte Neuville avec un immense sourire, satisfaits de s’intercaler devant la référence en orientation qu’est 

l’oreintatieur de Raidlight. On ramène avec nous 10kg de fruits et légumes et des épines plein le corps. 

Rdv est pris pour l’an prochain ! Félicitations à l’organisation impeccable sur les 2 jours, en amont de la course 

également ! 

Samedi 88.5km /  2650m D+ (complète)

Dimanche 53km / 2000 mD+

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.