Compte Rendu Raid de Jouques

Ce we aurait du être un we de repos mais jeudi matin, Hugo a besoin d'un remplacant pour aller faire le Grand Raid de Jouques. Au programme 135km de raid sur 2 jours dont une CO nocturne de 4h le dimanche matin.

Me voilà donc parti dans le train avec mon VTT et toutes mes affaires, direction Valence. Je retrouve Hugo et nous descendons direction Jouques pour aller récupérer les dossards. On récupère l'enveloppe ainsi qu'une bouteille de vin nommée "GlouGlou". Je demande à la chère bénévole si le raid est en orientation mais aucune réponse de sa part. En fouillant un peu dans les compte-rendu des années précédentes, personne ne parle d'orientation à VTT, on se contentera donc de suivre les balisages.

 

Après une bonne nuit de sommeil à Pertuis, nous nous rendons tranquillement le samedi matin au départ.

VTT : 14,6km / 400 D+

Le départ en VTT est commun avec le raid découverte, nous nous retrouvons rapidement en tête avec une dizaine d'équipes. Dès que l'on quitte la route, les écarts se creusent et nous occupons les avants-postes avec deux autres équipes, RAID ISAE et une équipe à 4 d'ISSY ABSOLU. Nous les laissons partir, ne pouvant pas suivre le rythme ; la journée est encoe longue et il va faire très chaud. Nous arrivons à la transition du Run&Bike

 

Run&Bike : 10,1km / 300 D+

Les sensations sont assez délicates en courant, je n'ai repris à courir que deux jours avant après un mois et demi d'arrêt. Je pense pouvoir me reposer un peu sur le vélo mais comme nous utilisons le vélo d'Hugo, il n'est pas trop à ma taille et les mollets chauffent pas mal. Nous finissions tant bien que mal cette section mais nous sommes toujours 3ème (mais 2ème sur le classement à 2)

VTT : 9,4km / 300 D+

Vélo bien roulant sur des pistes mais le soleil commence à faire son effet. Plus de 35 degrés en plein soleil et les jambes commencent à se faire lourdes. Arrivés au ravitaillement, on nous dit que les deux premières équipes sont passées depuis longtemps. On se dit qu'il faut gérer, que la journée n'est pas terminée et que le lendemain peut nous permettre de revenir également. D'autant plus que personne n'est en vue derrière. Un petit ravitaillement vite avalé et c'est reparti.

 

VTT RoadBook : 22km / 450 D+

Rien de bien compliqué à part Hugo qui a du mal à rentrer dans ce roadbook et confond un peu les distances à parcourir. Au final de grosses pistes qui permettent d'avancer assez vite mais toujours la chaleur au rendez-vous. Les différentes instructions s'enchainent bien et nous bouclons ces 22km en un peu plus de 1h30.

 

VTT : 6,4km / 200 D+

Une transition VTT assez rapide où l'on rattrape beaucoup d'équipes qui n'ont pas pu faire le VTT Roadbook. Nous doublons également des équipes qui sont engagées sur la boucle de trail. 

 

Trail : 7,8km / 180 D+

Rien de bien compliqué, une grosse descente en single et une longue montée sur piste. Mais les jambes ne répondent plus. Les efforts fournis jusque là commencent à peser un peu et Hugo est obligé de me pousser en montée. Plus d'1h après avoir commencé la boucle, on arrive enfin, un peu soulagé.

 

VTT suivi itinéraire : 5km / 170 D+

A partir de là on se dit que c'est un vrai raid qui commence, étant donné qu'on va commencer à orienter un peu. Un suivi d'itinéraire assez facile qu'Hugo gère à merveille. Après une longue montée sur piste en plein soleil, on arrive à la transition du trail optionnel.

 

Trail : 5,3 km / 380 D+

Le changement de chaussures est très délicat. Les crampes commencent à arriver et je suis obligé de faire très attention aux positions que je prends. Quand nous partons sur cette section, les bénévoles nous disent que les premiers sont partis depuis plus d'1h et qu'ils ne sont toujours pas revenus, les km vont être très longs !!

Encore une fois rien de bien compliqué, une grosse descente alternant single et piste puis une grosse montée en single heureusement à l'abri du soleil.

 

VTT suivi d'itinéraire : 16,5 km / 250 D+

Et là c'est le drame, à peine reparti je m'écroule par terre pétris de crampes. Hugo est parti devant sur la piste et je me retrouve tout seul à me tordre de douleur. Les mollets et les adducteurs ont pris très chers et la fin s'annonce tr§s délicate. Ne me voyant pas arrivé et un peu inquiet, Hugo est obligé de faire demi-tour et  revient me chercher. Je passe au moins 10 minutes à pousser le vélo mais la descente n'est pas trop compliqué et j'arrive à remonter sur la selle et m'étirer tant bien que mal.

Pour couronner le tout, ma pédale gauche casse à 5km de l'arrivée et il ne me reste plus que l'axe pour poser le pied.

L'arrivée est très proche et nous donnons nos dernières forces pour limiter la casse.

 

Ils ne nous restent que quelques activités ludiques, slackline / quizz nature / biathlon. 

Un repas vite avalé, une petite séance d'osthéo et il est déjà 21h30. Vite aller se coucher car le réveil sonne dans 3h30.

 

 

Après une nuit assez courte, le réveil sonne et les jambes sont toujours très lourdes. Il va falloir serrer les dents.

En regardant rapidement l'ordinateur de l'orga, nous sommes 2ème à moins de 10 min des premiers et avec plus de 15min sur les troisièmes.

CO nocturne : 32000 points (32000 secondes) à récupérer en 4h max.

Après un petit trail d'1km pour étirer le peloton, nous récupérons les cartes. Hugo a l'air en forme et récupère la carte en premier. Je suis chargé d'orienter sur cette journée. Les balises sont réparties sur deux zones distinctes. Nous partons rapidement sur la plus petite zone et nous choisissons de zapper volontairement quelques balises, le gain n'en valant pas la chandelle. Nous nous retrouvons sur la boucle trail optionnelle de la veille mais cette fois-ci les sensations sont meilleures et la montée se déroule sans souci. Nous croisons Issy Absolu qui ont opté pour une autre stratégie. Les balises s'enchainent bien et nous nous retrouvons rapidement sur la seconde partie de la carte. Le temps s'écoule quand même assea rapidement et il va falloir faire des choix pour pouvoir rentrer dans les temps.

Après quelques coupes dans le maquis local, nous approchons de l'arrivée mais une petite erreur (une zone interdite que j'avais pas vu sur la carte) nous fait perdre 5minutes.

Nous arrivons 5min avant la barrière horaire et nous prenons un petit ravitaillement avant de repartir en vélo.

 

VTT : 12km / 120 D+

Malgré la pédale toujours cassée et les crampes qui refont surface, le profil assez descendant nous permet de rallier l'arrivée dans de bonnes conditions pour entamer la dernière épreuve.

 

CO urbaine :

Et là, grosse erreur de stratégie et d'appréciation. Nous partons dans le mauvais sens et nous faisons des zigzag inutiles. Je ne lis pas correctement ma montre et nous rentrons malheureusement au bout de 33 minutes en laissant 4 balises qui auraient pu largement être prises.

Au final, la découverte d'un beau territoire mais où la chaleur et le soleil ne font pas de cadeaux.

Ca fait du bien de changer de partenaires de temps en temps, on doit forcer un peu plus comme ca !

Le résultat est quand même encourageant avec une belle deuxièeme place au scratch même si sans ces quelques erreurs en fin de parcours la gagne aurait été possible.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×